Acheter du Waves (WAVES)

Fondée en 2016 par Alexander « Sasha » Ivanov, aujourd’hui CEO de l’entreprise, Waves a été lancée par financement participatif (ou « crowdfunding »). La plateforme de crypto-monnaie décentralisée Waves a été créée afin de répondre à une demande croissante des transacteurs. Elle se présente comme la plus rapide à ce jour. Pour cela, elle permet des milliers de transactions à la minute pour satisfaire la popularité grandissante des monnaies virtuelles. Tout comme les interfaces Etoro et IqOption, elle est dirigée à un plus large public, aux connaisseurs comme aux débutants.  Son interface, simplifiée et intuitive, permet à chacun de s’y retrouver.

Quelques révisions sur le blockchain

Face à des transactions de masse et sans cesse en augmentation, les chaînes de blocs actuels, dits « blockchains », ne parviennent pas à tenir le rythme.

Pour rappel, le fameux blockchain, pilier des transactions de crypto-monnaies actuelles, est une technologie permettant de recevoir, enregistrer et transmettre des informations en toute sécurité, cependant sans aucun organe de contrôle. Une confiance est établie entre les acteurs de chaque transaction. Ce système est aujourd’hui révolutionnaire notamment par son indépendance face à toute organisation gouvernementale, contrairement aux monnaies plus traditionnelles.

Rang Site Vote Langue Avis S'incrire
1 etoro en français en français Etoro est une plateforme spécialement développé pour les débutant en matière de trading elle est simple d'utilisation et très intuitive. Cliquez ici
2 iqoption en français en français Sur IqOption vous pouvez investir sur le top 12 des crypto monnaies, celle avec le plus gros potentiel en 2018. AVERTISSEMENT DE RISQUE : VOTRE CAPITAL POURRAIT ÊTRE À RISQUE Cliquez ici

Néanmoins, les crypto-monnaies ont explosées en seulement quelques années. Le système de chaîne de blocs ne répond alorss plus aux transactions exponentielles. Effectivement, le problème de lenteur des blockchains actuellement est dû à la dispersion des nœuds. Ceci entraîne des délais considérables lorsque il s’agit de créer un bloc nouveau et plus conséquent.

La question se pose alors aussi sur la taille des blocs. Car si leur grande taille assure une quantité massive de transactions, celles-ci prennent aussi beaucoup plus de temps pour être complétées. De plus, les actions sont secondées par un système de validation dit de preuve-de-travail. Ce système dissuade toute attaque extérieure comme le spam, mais est aussi coûteuse en temps qu’en énergie. Face à la question de l’éventuel sacrifice de la qualité à la quantité, tout en prenant en compte le facteur environnemental face à la consommation d’électricité, il était indispensable de créer de nouveaux outils, ou bien tout simplement de développer des découvertes délaissées.

Les piliers de Waves

Ce fut à partir de mai 2016 que la plateforme a attiré l’attention de 5.790 investisseurs. Environ 30.000 Bitcoins injectés dans le projet en à peine plus d’un mois et demi d’offre (soit plus de 16 millions de dollars à l’époque). C’est le sixième plus grand projet généré par financement participatif, le troisième dans l’histoire de la cryptographie monétaire. Le succès de la jeune entreprise est indéniable. Si la valeur d’une unité était de 0,7 $ en juin 2016, elle dépasse aujourd’hui les 7 $. Cela correspond à plus de dix fois plus sa valeur initiale en un an et demi. L’interface se base sur une forte simplification des transactions et facilitation d’usage de la plateforme afin de garantir la rapidité et la quantité des transactions dans un monde où celles-ci sont de plus en plus nombreuses.

Caractéristiques techniques

La technologie utilisée est basée sur le prototype Bitcoin-NG, qui avait été proposé à Bitcoin par Cornell. Outre son utilisation, le minage est aussi grandement simplifié. En cela, la blockchain ne se base non pas sur le principe de proof-of-work (preuve de travail, beaucoup utilisé alors) mais sur celui de proof-of-stake (preuve de participation ou d’enjeu). Ce consensus est, comme mentionné plus haut, un accord tacite entre tous les utilisateurs. Cet accord est pris dans le but de voir ses actions effectués en toute sécurité. Chacun justifie avoir en sa possession les unités de crypto-monnaie en quantité suffisante pour valider de nouveaux blocs, tout en prenant en compte des facteurs tels que le nombre de participants durant le minage ou bien l’ancienneté de possession d’unités de monnaie virtuelle. Concrètement, pour miner, il suffit de posséder un minimum de 1.000 Waves et d’installer le nœud. Les chances de création d’un nouveau bloc pour un participant sont relatives aux unités monétaires forgées face à celles en travail. L’aide apportée aux transactions est donc récompensée.

En édition limitée

Tout comme d’autres crypto-monnaies, le nombre de Waves créés est limité et ne dépassera pas 100 millions, imposant une certaine rareté aux unités. En suivant le principe économique de l’offre créant la demande, l’acquisition progressive d’unités encourage de nouveaux utilisateurs à investir. En outre, la possibilité pour les mineurs d’être récompensés vient aussi du fait qu’il existe des frais de transaction à chaque achat et vente d’unité. Par conséquent, plus le nombre d’investisseurs augmente, et le nombre de transactions avec, plus les acteurs de minage y gagneront, garantissant alors le retour sur investissement.

La simplicité de l’interface

Nul besoin d’installer la blockchain, mais seul le portefeuille propre à la plateforme d’investissement, le Client Lite, est nécessaire. Celui-ci est disponible par simple installation, en  extension sur Google Chrome ou bien en application mobile. L’interface reste intuitive et utilisable dans toutes les crypto-monnaies ou les monnaies fiduciaires présentées.

La preuve d’une rapidité décuplée

Dans le monde de la cryptographie monétaire, la rapidité concerne le laps de temps s’écoulant entre le moment où l’on clique pour procéder à la transaction et celui où l’information est reçue par l’agent informatique responsable de la transaction, cela en accélérant le débit et la création de blocs, et en facilitant aussi les micro-transactions, soumises aux mêmes délais sur le système de blockchain traditionnel. A titre de comparaison, lorsque la transaction Bitcoin peut durer une dizaine de minutes, sur Waves, l’action est effectuée en quelques secondes uniquement.

Transactions crypto-monétairesPour faire simple, contrairement à une chaîne de blocs perçue comme plus traditionnelle, où les blocs sont découverts régulièrement et les transactions sont effectuées une fois qu’un mineur est autorisé à les soumettre au réseau, le système NG adopté par Waves permet la sélection du mineur à l’avance. Celui-ci crée alors un nouveau bloc, constitué de micro-blocs portant les transactions, tout cela sans aucune preuve-de-travail nécessaire.

Les derniers tests effectués en Novembre 2017 confirment l’efficacité du système, avec 4,6 millions de transactions enregistrées en 48 heures. Ils donnent ainsi une moyenne de 2.000 transactions par minute. Quant au pic d’activité, il a été enregistré à 17.000 transactions en soixante secondes. L’efficacité est donc à la fois volumique, avec un nombre de transactions simultanées en constante augmentation, mais aussi qualitative, car chaque transaction est traitée dans des délais défiant toute concurrence.

Le financement participatif sur Waves

L’entreprise se présente comme le futur de la plateforme de blockchain. Elle en s’appuie sur l’idée qu’il est à présent nécessaire d’accélérer les procédures sans toutefois détériorer la qualité du service. Le projet, reposant sur la décentralisation des crypto-monnaies, s’oriente alors vers une simplification extrême des transactions. Il facilite entre autres la tokénisation. La tokénisation, ou« tokenization » en anglais, nomme la création ici d’un code n’ayant aucune valeur lorsque utilisé hors du système). En pratique, chaque investisseur possédant un minimum de un Wave peut créer sa propre monnaie virtuelle, lui donner le nom souhaité et décider la quantité d’unités émises. Pour les jeunes entreprises en recherche de financement, la tokénisation permet notamment de suivre le modèle de la plateforme en y proposant son projet, afin que celui-ci soit concrétisé par financement participatif sous le modèle de l’ICO.

L’ICO (Initial Coin Offering) est donc un nouveau moyen de financement utilisé par les entreprises ou les projets en gestation. Chaque unité de la crypto-monnaie créée correspond à une part du projet. Le crowdfunding est ouvert durant un temps limité. Dans le cas où le montant minimum n’est pas atteint, les montants investis reviennent aux investisseurs. L’intérêt des investisseurs est de voir, en cas de succès du projet, la valeur de la crypto-monnaie investie augmenter. La différence avec le simple financement participatif est que celui-ci se rapproche plus de la donation. De plus, il implique rarement un retour sur investissement. Toutefois et à titre informatif, les ICOs ont été interdits en Chine au début du mois septembre 2017. La raison invoquée est la crainte du gouvernement sur l’instabilité monétaire, n’en reconnaissant pas la légalité.

En conclusion…

 

Parmi les récents succès de monnaies virtuelles créées, Waves est certainement l’un des plus représentatifs, avec son importante valorisation par unité au cours de ces derniers mois et depuis sa création. Les doutes et les peurs quant à sa sécurité restent cependant nombreux face au développement du concept. Bien que l’interface soit supposée être accessible à tous, il ne faut pas oublier qu’une analyse régulière des marchés des monnaies virtuelles reste nécessaire pour que l’investissement soit intéressant, voire apporte un rendement conséquent. Enfin, si la question de la stabilité de la monnaie peut se poser, il est indispensable de noter que celle-ci est soutenue par une interface qui prend en compte d’autres monnaies virtuelles ou fiduciaires. Celle-ci, couplée aux différentes garanties offertes par la jeune entreprise à ses investisseurs actuels et potentiels, peut rassurer plus d’un sceptique.

L’ouverture de la cryptographie monétaire au grand public mènera probablement de nouvelles monnaies sur le devant de la scène. La question qui se pose alors est si cela continuera avec Waves.

 

 

COMMENTS

Mentions Légales